Inclusion et Suivi des Patients

Inclusion des Patients

L’oncologue ou l’hématologue informent le patient du programme Appli Chimio et lui proposent une consultation de pré-inclusion pour lui présenter le programme, lui en expliquer le fonctionnement et recueillir son consentement. Après accord du patient, le paramétrage initial d’Appli Chimio sera réalisé par un professionnel de santé. Il consiste à renseigner tous les éléments indispensables du télésuivi : nom, prénom, coordonnées du patient, coordonnées des professionnels de santé que le patient souhaite tenir informés, liste de l’ensemble des traitements médicaux pris par le patient, traitement pour le cancer avec jours et horaires des prises, dose par prise et date de début présumée.

Suivi des Patients

Comment se déroule le suivi du patient au quotidien ?

Le patient renseigne quotidiennement le questionnaire sur ses effets secondaires dans l’application. En cas de toxicités, d’inobservance ou de non remplissage du questionnaire, une alerte est déclenchée et est transmise aux professionnels de santé responsables du télésuivi (équipe hospitalière et réseau de santé, suivant le lieu de résidence du patient).

Que se passe-t-il en cas d’alerte  jaune?

Une alerte jaune est gérée au minimum par l’avis téléphonique d’un professionnel de santé, dont le rôle est le suivant :

  • Vérifier l’absence de signes de gravité
  • Reprendre les conseils éducatifs de gestion des effets indésirables
  • Proposer au patient de refaire le point dans les jours suivants en l’absence d’amélioration ou en cas d’aggravation
Que se passe-t-il en cas d’alerte  orange ?

Une alerte orange est gérée au minimum par l’avis téléphonique d’un professionnel de santé, dont le rôle est le suivant :

  • Vérifier l’absence d’alerte rouge
  • Orienter le patient pour le bon traitement du symptôme avec l’aide d’ordonnances types
  • Définir une consultation et un prochain contact téléphonique si nécessaire
  • Confirmer la poursuite du traitement médical s’il n’y a pas de feu rouge
  • Informer si besoin le médecin traitant et le service hospitalier
  • S’assurer de la bonne prise en charge de l’alerte
Que se passe-t-il en cas d’alerte  rouge ?

Une alerte rouge nécessite un avis médical au minimum téléphonique en urgence 24h/24 et 7j/7. L’interlocuteur,  réalise le travail de conseil et d’orientation du patient et si nécessaire, lui propose une consultation en urgence.

Appli Chimio